6601 lectures

Parce qu'une nouvelle société est faite de déclics!

Rubrique:

La pétillante fondatrice des Cafés-Déclics, Christine Ley, mettait dernièrement à l'honneur le revenu de base dans sa chronique du Matin du 18 février :

 

"2500 FRANCS A VIE

Et si vous receviez tous automatiquement 2'500 francs tous les mois ? Et la moitié dès votre naissance ? Vos parents auraient de quoi vous nourrir, vous vêtir et vous abriter quoiqu’il arrive, vous étudieriez sans complexe, passeriez les coups durs sans devoir mendier des allocations. Vous peindriez, écririez ou prendriez soin de votre vieille mère sans angoisser pour votre survie. Et si l’envie vous prenait de vivre plus luxueusement, vous exerceriez un job que vous prendriez le temps de bien choisir ou d’inventer. Les métiers difficiles seraient d’ailleurs bien rémunérés car ils devraient donner envie plutôt qu’être imposés… Et bien ce monde-là, des économistes des plus sérieux démontrent qu’il est possible de le mettre relativement facilement sur pied, par un transfert des ressources. Tout ce qu’on économiserait sur les offices de prélèvement et de contrôle des allocations irait à un pot commun, lui-même alimenté par exemple par une super-TVA. Les modèles ne manquent pas. Ca s’appelle le revenu de base inconditionnel : au lieu d’être considéré comme un poids pour la société, vous devenez dès votre naissance un cadeau ! Sémillant projet à découvrir sur www.bien.ch

A noter encore: un film + débat sur le sujet est organisé Salle Notre Dame des Champs, rue de l'Eglise, à Martigny le 9 mars 2012 à 20h00. Entrée libre. Infos: www.facebook.com/pivalais : cette projection anticipe le lancement, le 12 avril prochain, d'une initiative populaire en faveur de l'instauration d'un revenu de base inconditionnel en Suisse. Cet événement sera également l'occasion de rencontrer et de débattre avec des intervenants engagés dans le processus de cette initiative. Yes, ça bouuuuuuuge!"

Commentaires